Sap flows in Spring and the Yellow-bellied Sapsuckers are in town

Pic maculé, suçant la sève

Pic maculé, suçant la sève

Un merveilleux signe du printemps dans les États du Nord-Est et l’est du Canada est la sève qui coule. Pour beaucoup, cela peut signifier du sirop d’érable et la cabane à sucre. Pour les ornithologues et amateurs d’oiseaux, il signifie aussi que le pic maculé peut se nourrir. Nous sommes tous aux aguets pour ce pic, la migration des oiseaux 2014 continue.

J’ai eu le privilège de rencontrer mon premier pic maculé de la saison au parc des Rapides de Lachine à LaSalle, Québec, le week-end dernier. Bien qu’il n’était pas le plus coopératif pour la photo, il a donné un bon spectacle à une foule de photographes et ornithologues.

Le parc des Rapides à LaSalle est un refuge faunique le long du fleuve Saint-Laurent à l’ouest de l’île des Sœurs. Il propose des terres humides, des étangs, et des zones boisées qui abritent une variété d’animaux et d’oiseaux le long du rivage. Une grande partie des oiseaux, en particulier les canards traversent cette zone au cours de leur migration du printemps et de l’automne. Le parc abrite également une colonie de Storeria dekayi, la couleuvre brune. Beaucoup d’oiseaux font de ce parc leur maison pendant la saison de nidification, de la petite Paruline jaune à la grande bernache du Canada.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.