Le Troglodyte des marais se fait entendre malgré sa petite taille

Il n’y a que deux semaines le butor d’Amérique était bel et bien la grande vedette du marais. Sont chant ressemblant a un trombone résonant à travers le marais attirait bien l’attention des curieux a plus de 100 mètres a la ronde.

Troglodyte des marais qui chanteTroglodyte des marais qui chante

Le petit Troglodyte des marais ne le fait pas le poids du butor d’Amérique, mais se rattrape bien en attitude. Ce petit oiseau prend bien sa place dans nos marais en s’imposant dans son territoire avec son chant sans équivoque. Il protège sont petit territoire avec ardeur et tien tète a ses voisins de taille plus imposante.

Troglodyte des maraisTroglodyte des marais

Pour la photo il faut profiter du printemps tardif. Une fois que les quenouilles et la végétation envahissent le marais, il deviendra plus difficile de dégager ces magnifiques oiseaux pour une belle pose.

Il faut se rappeler que toute cette activité se déroule au tour du rituel de la nidification. Le mâle et dont très occuper a la construction du nid en plus de sa protection. Il sort régulièrement à longueur de journée pour chanter et établir son territoire. Ils sont le plus actif le matin et en fin de journée ou la lumière et préférable a la photo. Un peu de patience et d’observation des habitudes de cet oiseau vous permettra de prendre d’excellente photo avec peu d’effort. L’utilisation d’enregistrement de chant d’oiseaux ne fait que nuire a la nidification de l’oiseau en le rendent plus stresser dont moins photogénique. Si l’on exagère, on risque aussi de le voir abandonner son territoire et le nid.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.