Feeding White Bread to Wild Ducks and Geese is Killing Them

Dernièrement dans les parcs nature, les bernaches est les canards se parade avec leurs petits. Je ne peux que m’empêcher de remarquer les gens qui les nourrissent aux pains blancs. Surtout avec toute la sensibilisation que plusieurs regroupements ont faite ces dernières années. Du pain qu’ils ne devraient même pas eux-mêmes manger, mais c’est un autre débat. Beaucoup de parents et grands-parents pratiquent cette activité avec leurs enfants et petits-enfants. Bien qu’une quantité modérée de pain ne sera pas nocive pour les oiseaux aquatiques, il n’y a aucun contrôle sur la quantité pain ingérée, car famille après famille nourrit ces oiseaux sauvages sur une base quotidienne. L’effet de l’alimentation aux pains blancs des oiseaux aquatiques est souvent la malnutrition, qui peut entraîner des déformations osseuses menaçant la vie de leurs petits.

Bernache du Canada en santé alimentée par mère NatureBernache du Canada en santé alimentée par mère Nature

L’alimentation artificielle aux pains blancs et autres restants de table est nocive pour les oiseaux aquatiques. En fonction de l’environnement et de la fréquence de l’alimentation artificielle, on peut favoriser l’une ou plusieurs des conditions suivantes :

  • Une mauvaise nutrition
  • hybridation accrue
  • Pollution de l’eau
  • migration retardée
  • Concentrations sur les sites artificiels
  • surpeuplement
  • Propagation de la maladie
  • Efforts de gestion coûteuse
  • comportement contre nature
  • La dévaluation de l’espèce
  • AILES D’ANGE?

Ailes d’ange, est un syndrome qui affecte principalement les oiseaux aquatiques tels que les oies, les canards et les cygnes. La dernière articulation des ailes se mal-forme et tourne vers l’extérieur. Les plumes se dirigeant donc vers l’extérieur au lieu de se maintenir à plat contre le corps de l’oiseau. Bien que la condition affecte les mâles et les femelles, les ailes d’ange semblent se développer plus souvent chez les mâles.

Les oiseaux aquatiques grandissent dans les parcs publics où les gens les nourrissent d’aliments malsains son plus susceptible de contracter l’aile d’ange. Quand les jeunes oiseaux grandissent sur ​​un régime de pain blanc et d’autres sources d’alimentation inappropriée, ils augmentent leurs chances de développer des problèmes de santé. Dans de nombreux cas, la malnutrition empêche les os de se former normalement. Dans le pire des cas, entraîne le syndrome de l’aile d’ange. Ailes d’ange ou pas, les conditions osseuses anormales se traduit généralement par la mort!

Nourrir une alimentation adéquate aux canards et aux oies domestiquerNourrir une alimentation adéquate aux canards et aux oies domestiquer

 

La plupart des milieux aquatiques offrent les nutriments appropriés pour les oiseaux aquatiques. Ce qui permet a leurs petits de grandir en bonne santé, sans intervention humaine. Oui, ils ont survécu des millions d’années sans l’aide de l’homme.

Si pour une raison ou une autre vous avez l’intention de nourrir les oiseaux aquatiques, vous devriez au moins leur nourrir une nourriture qui leur offre une nutrition approprier. Le pain blanc n’est pas le même pain que nos ancêtres mangeaient. Il est aussi plein d’additifs dont les oiseaux n’ont pas besoin. Donc éloignez-vous du pain blanc, des restes de table, du pop-corn et des biscuits.

Vous pouvez acheter de la nourriture appropriée pour les oiseaux aquatiques y compris les granulés et moulées pour canard dans les magasins d’alimentation animaliers. Il est peu coûteux et facile à ranger et à transporter. Vous pouvez également les nourrir un mélange sain de raisins sans pépins coupés, chou râpé, bette à carde, laitue romaine, et des céréales comme le blé, l’orge et l’avoine. N’oubliez pas de couper le tout en petits morceaux. Vous devez également prendre soin de ne pas suralimenter, car le surplus de nourriture peut polluer. Elle peut aussi pourrir et en elle-même devenir dangereuse pour les oiseaux.

Beaucoup d’oiseaux y compris les espèces de sauvagines migrantes (comme tout oiseau migrateur) sont protégés par les lois fédérales en Amérique du Nord et les territoires eurasiens/africains. Il existe également des lois d’État et provinciaux. La plupart du temps, les lois locales des comtés et des municipalités peuvent réglementer l’alimentation des animaux dans les parcs et autres espaces publics. S’il vous plaît, consulter et respecter les lois et règlements pour votre région.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.