Glossy Ibis

L’alligator américain est un prédateur féroce et patient. Dans le « Low Country » de la Caroline du Sud au nord de la Floride, les hivers deviennent suffisamment froids pour qu’ils entrent vraiment en brumation et cessent complètement de se nourrir. Ils ont juste tendances à disparaître pendant le court hiver. Vous les apercevrez à l’occasion alors que la température oscille au-dessus des 15 à 20 degrés Celsius pendant quelques jours. À ce stade, ils ne se nourrissent généralement pas.

American Alligator basking on the river bank

À l’approche du printemps, les jours s’allongent et les températures augmentent régulièrement au-dessus de 20° C, ils sortent de la brumation et commencent à se faire dorer au soleil pour se réchauffer. C’est alors qu’ils semblent être en plus grand nombre sur les rives des rivières, des marécages et des marais. C’est un moment où ils peuvent même être plus accessibles, car ils ne veulent vraiment pas retourner dans l’eau froide. Quoi qu’il en soit, approcher un alligator n’est jamais une bonne idée. Ils sont rapides, imprévisibles et protégés par les lois fédérales et la plupart des lois des États-Unis.

American Alligator

Ils se prélassent simplement au soleil pour se réchauffer des frissons hivernaux. Même par temps nuageux, l’air chaud est meilleur que l’eau plus froide. C’est un moment où s’alimenter devient une priorité. La saison des amours approche à grands pas et ils devront être préparés.

American Alligator Sur le terrain, il y a beaucoup d’histoires sur ce que les alligators mangeront ou non. Bien que leur alimentation soit bien documentée, vous entendez des dizaines d’histoires, certaines transformant des alligators en mangeurs gastronomiques difficiles. La vérité est que le repas le plus simple est le premier repas d’un alligator. Peu importe s’il s’agit d’un animal mort sur la rive du fleuve ou s’il doit le poursuivre et le traquer.

American alligator - The Guardian of the Path - by Steve Troletti

L’une des plus grandes rumeurs que j’ai entendu est que les alligators ne mangeront pas les oiseaux, ils ne peuvent apparemment pas les digérer, les plumes…? La vérité bien documentée, oui ils mangent des oiseaux.

Tricolored heron / Aigrette tricolore Comme les alligators absorbent tout le soleil que les conditions printanières de fin d’hiver ont à offrir, il est très courant qu’une variété de petits hérons atterrisse près ou sur des alligators. Beaucoup d’oiseaux approchent en vol et les voient rarement à l’atterrissage, certains font des ajustements de dernière minute, car ils se rendent compte qu’ils peuvent faire une erreur mortelle. Un alligator immobile peut facilement être confondu avec une bûche dans l’eau, car ils se trouvent souvent partiellement submergés.

Immature Little Blue Heron En fait, ce jeune héron bleu est apparu alors que j’observais un alligator. Il s’est arrêté net lors de son atterrissage pendant qu’il était sur le point d’atterrir sur l’alligator lui-même. Il a plané rapidement alors qu’il semblait jeter un dernier coup d’œil à son nouveau perchoir, puis a décidé d’atterrir à environ 10 pieds de distance. Même à un jeune âge, ce héron avait acquis une précieuse expérience de survie.

American alligator Alors que les températures sont dans les 20° C dans la région de Mayport, dans le nord de la Floride, à deux heures de route au sud, à Cap Canaveral, des températures dans les environs de 30° C sont communes. Cela provoque une grande variation du comportement de l’alligator dans ce qui n’est qu’un court vol pour certains oiseaux.

Glossy ibis / Ibis falcinelle

C’est là que mon histoire prend une tournure radicale. Moins prudente que mon petit héron bleu, l’ibis falcinelle à rencontrer un sort bien différent. Se prélassant au soleil sortant de brumation, c’était un lancer de dés si l’alligator se nourrissait ou non. L’alligator était également bien camouflé au sol à l’ombre de quelques feuilles éparses. J’avais déjà vu des dizaines d’oiseaux atterrir sur et à côté d’alligators sans qu’un seul alligator réagisse. Celui-ci était le premier d’une série de créatures malchanceuses qui deviendront la proie des alligators cette saison.

American Alligator with Glossy Ibis in mouth

En un clin d’œil, c’était fini. L’ibis était dans la bouche de l’alligator, il avait à l’exception d’un bout d’aile, complètement disparu dans la bouche du prédateur. L’alligator de taille moyenne de 7 à 8 pieds est resté immobile, ibis dans la bouche pendant quelques minutes, puis est entré dans l’eau et lentement, il a disparu dans les eaux du marais.

American Alligator with Glossy Ibis in mouth

C’était en fait la première fois que je voyais un alligator se nourrir en hiver. C’était aussi la première fois que je les voyais manger un oiseau «dans la vraie vie». Bien que cela puisse prendre de 15 minutes à une demi-heure pour traverser la carapace d’une tortue, l’ibis est tombé en proie assez rapidement et le calme est revenu au marais en quelques minutes.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.